Cité de l’espace Toulouse

Cette semaine, nous avons donc visité la cité de l’espace à Toulouse. Voici donc le résumé de notre visite et quelques astuces pour passer une bonne journée là-bas.

J’y suis donc allé avec mes 3 filles (bientôt 5 ans, 3 ans et 16 mois). J’ai profité qu’Inaya n’ait pas encore 5 ans, âge à partir duquel on commence à payer. Au niveau tarif, cela peut revenir cher avec les enfants: en basse saison, 21 euros pour les adultes et 15.50 pour les enfants à partir de 5 ans; en haute saison, 24 euros pour les adultes et 17.50 pour les enfants. Un tarif pour 2 jours existe et peut être avantageux, seulement 5 euros de plus pour profiter d’un deuxième jour (je pense que cela peut être intéressant avec des grands enfants ou des adolescents).

Nous y sommes allés hors vacances scolaires, ce qui fait que nous n’avons pas eu beaucoup de monde, à part des groupes scolaires, mais nous avons à chaque fois réussi à les éviter et pu faire toutes les activités tranquillement. Je conseille donc d’y aller hors vacances scolaires, je pense que sinon la visite est compliquée. Pour nous, une journée a suffit, mais nous n’avons pas fait les animations, planétarium et imax (pour ma part, je considère Kaléa trop petite pour être exposé aux écrans ou à l’attente …). J’ai été au rythme des filles et nous sommes sortis pour pique-niquer, nous avons fait une pause goûter et elles ont profité de l’aire de jeux spécial astronautes à 3 reprises, donc pour des touts-petits une journée est facilement faisable. Attention en rajoutant les animations, planétarium, … qui sont à des horaires précises et qui change chaque jour, cela peut rallonger la journée et donc entraîner un rythme plus soutenu pour les petits. Je n’ai pas pris de poussette, j’ai porté Kaléa en porte-bébé, les 2 grandes ont marché et le retour à la voiture fut difficile, Inaya et Maora ayant mal aux pieds par cette longue journée. Mais le parc est accessible aux poussettes avec des ascenseurs, … mais attention certaines animations ne permettent pas la poussette, comme la visite de la station Mir.

A l’entrée, il y a le plan vigipirate, ce qui peut impressionner les plus petits, alors les prévenir en amont, même si les agents de sécurité sont habitués aux enfants. J’ai eu le souci avec Maora qui a refusé que le vigile s’approche avec son détecteur, il a réussi à le faire tandis que je l’occupai tranquillement. Pour manger, il y a des snacks à l’intérieur que je n’ai pas testé et des aires de pique-nique dans l’enceinte du parc. Pour praticité et ne pas porter notre pique-nique, nous sommes sortis du parc, avons pique-niquer dans la voiture et sommes revenus tranquillement. Il y a 2 grands parkings juste à côté et je n’ai pas eu de mal pour me garer.

Nous sommes venus en voiture car nous ne sommes qu’à 1h40 de la cité de l’espace et nous avons séjourné dans un hôtel juste à coté pour éviter la grosse fatigue des filles avec le trajet la même journée.

Je pense avoir tout dit comme conseil, alors maintenant place à la visite.

Nous avons commencé la journée par les expositions. Nous avons mis une heure pour tout faire. Les expositions sont ludiques, avec beaucoup d’animations que même les plus-petits peuvent faire. S’attendre à ce que beaucoup de choses ne soient pas accessible pour les plus jeunes, mais Inaya en particulier m’a posé beaucoup de questions, demandé à quoi ça servait, essayé les différents ateliers. Il y a divers domaines: fusées, satellites, système solaire, météo, univers, … Les filles ont adoré et pour Maora cela reste son moment préféré de la visite. Elles ont pu en particulier découvrir en quoi les satellites sont importants dans notre vie quotidienne avec des animations comme conduire un avion, un tracteur ou un bateau; voir ce qu’on mange dans les fusées; découvrir les tenues des astronautes et pleins d’autres choses passionnantes. Avec des petits bien sûr, on ne rentre pas dans les détails, on répond à leurs questions et on essaye d’amener à leurs niveaux toutes les informations que nous apprenons. Au niveau des expositions, il y a 2 animations que nous n’avons pas fait: le théâtre Moonrunner qui raconte l’histoire des missions Appolo et une rencontre avec un météorologiste.

20190312_104218

Nous avons continué la visite avec les jardins, grande partie de la cité de l’espace qui nous a pris toute l’après-midi. Tout d’abord une visite dans les jardins permet de découvrir des antennes, le système solaire, des engins spatiaux de taille réelle. Les filles ayant aperçu le square des petits astronautes, nous y avons fait un tour (nous y sommes allés 3 fois 😉 ). C’est une aire de jeux pour les 3-12 ans avec une fusée toboggan, une station spatiale, une jeep lunaire, … de longues minutes de jeux pour les enfants.

Nous avons ensuite pu découvrir la capsule Soyouz et les filles sont rentrés dedans. Attention, il y a des heures d’ouverture. Nous sommes arrivés à la fermeture et la personne a permis gentiment aux filles d’y entrer. Cela permet donc de se retrouver dans la position des astronautes dans une capsule, avec les manettes et tout ce qui entoure. C’est assez impressionnant et les filles ont pu observer, poser des questions, toucher; 5 minutes qu’elles ont vraiment apprécié. Je vous le recommande, alors pensez bien à regarder les horaires.

Nous avons continué par la visite de la station Mir et nous avons pu voir à l’intérieur comment c’était. C’est la partie qui a le moins intéressé les filles. Dans cette partie des jardins, il y a aussi le Terradome (soumis à des horaires) et qui est un grand quizz sur un thème précis. Je ne pourrai vous dire comment c’est, nous ne l’avons pas fait, mais il est indiqué en tout-public. Il y a aussi les fusées à eau où l’enfant apprend à envoyer des petites fusées, nous ne l’avons pas fait (comme il y avait un groupe scolaire), mais les filles ont pu voir plusieurs fusées s’envoler.

20190312_130009.jpg

La dernière visite que nous avons fait est la base des enfants, l’endroit préféré d’Inaya. Prévu pour les 6-12 ans, mais accessible pour les plus jeunes, diverses expériences permettent aux enfants de devenir astronome, ingénieur ou astronaute. Elles ont notamment construit une fusée qui a par la suite réussi son décollage, écouté des histoires sur les constellations, découvert la position debout pour dormir ou bien encore vu leur différence de poids entre la Terre et la Lune. Attention, c’est aussi soumis à des horaires, mais pour les enfants je le conseille vivement.

20190312_140018.jpg

Dans cette dernière partie, il y a aussi l’Imax et le planétarium que nous n’avons pas fait mais qui j’imagine vaut bien le détour. Il y a aussi des horaires.

Dans la visite des jardins, nous n’avons pas pu manquer non plus Ariane 5 qui est en grandeur nature. Et nous avons bien sûr terminé par un tour dans la boutique qui regorge de petites pépites sur le thème. 😉

20190312_152354.jpg

Bref, une chouette journée que je ne peux que conseiller même avec des enfants plus jeunes. Nous y retournerons sans hésiter quand Kaléa sera plus grande et ainsi découvrir les animations.

Et vous, avez-vous aimé la cité de l’espace?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s