… et je ne suis jamais allé à l’école André Stern

Il y a quelques temps, je vous parlai de la lecture du livre d’André Stern, … et je ne suis jamais allé à l’école. Je vais donc vous le décrire, donner mon avis, mais aussi ce qui a impacté sur ma vie, mon quotidien.

Et-je-ne-suis-jamais-alle-a-l-ecole

Contrairement à John Holt, ce livre n’est pas pour démontrer les bienfaits des apprentissages autonomes, du unschooling … mais c’est un témoignage de son enfance sans école. Son livre n’est pas fait pour montrer que c’est la meilleure façon de faire, qu’il faudrait une société sans école ou autre, il raconte seulement son enfance sans école, en total unschooling.

La première partie est courte mais raconte son histoire avant sa naissance, ses parents, leur rencontre, …

La deuxième partie raconte son enfance, ses souvenirs. Il y parle de ses passions qui l’ont amené à apprendre toutes sortes de choses (lecture, mathématiques, photographie, musique, ….). Il met en avant ses parents qui les ont accompagné lui et sa soeur dans leurs découvertes, leurs passions, sans entrave n’apportant juste ce qu’il fallait pour avancer plus loin, sans répondre en avance aux questions, … tout simplement le unschooling dans sa stricte définition.

La troisième partie le après, il répond aux questions courantes sur l’école à la maison (la socialisation, le diplôme, le budget, …).

Ce livre se lit facilement et on entre dans son univers pour enfin avoir un témoignage sur une vie sans école. Il m’a beaucoup plu, m’a interrogé sur la manière de faire avec les filles, m’a conforté dans mon choix de privilégier le unschooling (même si le formel ne disparaîtra pas totalement dans mon fonctionnement, ni celui des filles), je vous le conseille donc vivement. Je ne m’étalerai pas plus et je vous laisse aller le lire. 😉

Cependant ce livre m’a beaucoup interrogé à cause de l’actualité et de la loi Blanquer. Nous ne savons pas encore comment cela se passera l’année prochaine, comment des petits de 3 ans vont se faire évaluer, … mais j’y pense déjà beaucoup (notamment par rapport à Maora). Et la grande question, est-ce qu’aujourd’hui les familles en unschooling pourront continuer à élever et instruire leurs enfants comme André Stern l’a été? J’ai aimé lire ce témoignage (même si il n’est pas applicable dans ma famille) et j’admire ceux qui font du unschooling, mais aujourd’hui je pense que cette enfance racontée ne sera plus possible ou alors difficilement applicable à cause de cette loi et c’est bien dommage. Je vais terminer cet article ici, j’en ferai un sur la loi Blanquer dès qu’on sera tout les tenants et aboutissants, avec bien sûr mon avis.

Et vous, avez-vous lu ce livre? Qu’en avez-vous pensé?

2 réflexions sur “… et je ne suis jamais allé à l’école André Stern

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s