Début de la lecture

Inaya s’est lancé dans la lecture, mais cela fait des mois et des mois que l’on travaille dessus avec des pauses, des moments d’intérêts et d’autres où elle ne s’y intéressait plus. Voilà ce qui l’a fait arrivé par la suite aux livres de lecteurs débutants.

Inaya n’a jamais aimé les jeux de sons et n’a jamais voulu les faire non plus. Après qu’elle ai connu tous les sons des lettres en cursif (j’avais commencé par le cursif avec elle), nous sommes passé aux jeux pour qu’elle reconnaisse les lettres en script et bâtons. Puis, quand ça a été acquis, nous sommes passé à la lecture de syllabes simples. Au début, j’ai fait tout simple sur une feuille:

20190213_091027.jpg

ppppp et aaaa, ça fait ppppaaaa, pppp et eeee, ça fait ppppeeee. J’utilise toujours les sons des lettres (d’ailleurs Inaya qui lit maintenant, ne connaît toujours pas le nom des lettres, ni l’alphabet, ce n’est pas utile pour la lecture). Ensuite, je lui demandé d’aller de plus en plus vite et à la fin, de dire directement pa, quand elle voyait la syllabe. Mais cela a mis de long mois. Nous faisions d’autres jeux aussi, comme par exemple j’affichai sur le mur des syllabes, elle devait les lire puis me les donner ou encore elle devait associer des mots simples avec des images utilisant des syllabes qu’elle connaissait comme papa, pile, lire, … Je variai souvent de supports, jeux, … pour pas qu’elle apprenne par coeur les syllabes (méthode globale), mais bien qu’elle les lise (méthode syllabique). Inaya contrairement à la pédagogie Montessori n’est pas passé par l’écriture auparavant, ce n’est qu’après qu’elle se soit lancé dans la lecture qu’elle s’est mise à écrire de manière phonétique. Elle n’a d’ailleurs jamais adhéré avec la série rose Montessori.

J’ai essayé plusieurs cahiers, livres de méthode syllabique et 2 particulièrement ont déclenché la lecture pour Inaya.

20190213_092647

Tout d’abord, Le Bled, Méthode de lecture 100% syllabique. Il est épuré, simple, ludique et a permis qu’elle lise ses premières syllabes et mots sans soucis. Nous l’avons utilisé de nombreux mois. Inaya étant perfectionniste et ne me montrant ce qu’elle sait faire que lorsque c’est parfait, nous le faisions une fois, puis elle travaillait de son côté pour quelques temps après me montrer que c’était parfaitement acquis. Il est mis dès 5 ans, mais selon les enfants il pourra être utilisé plus tôt. Les premières pages sont sur les voyelles, puis commence avec les consonnes. Chaque consonne est traité sur 4 pages: chercher des mots avec le son dans une image, prononcer le son, suivre la lettre avec son doigt (le livre est en script) puis lire les lettres. Ensuite, lire en suivant du doigt les flèches pour lire les syllabes, lire les syllabes d’abord en script, puis en cursif et enfin lire les premiers mots. Au fur et à mesure des syllabes vues, elles sont ajoutées pour créer des mots plus compliquées puis des phrases. Des mots outils sont introduit comme un/une, et/est, ainsi que les sons complexes.

Ensuite, nous avons utilisé la méthode de lecture 100% syllabique Larousse. Cette méthode associant jeux de sons, lecture, écriture lui a beaucoup plu et il a déclenché par la suite la lecture de phrases.

 

20190213_094728

Le cahier commence aussi par les voyelles (entourer les mots où on entend le son, cocher la syllabe où on entend le son, entourer la lettre dans les mots, lire les lettres et enfin écrire la lettre en cursif). La lecture se fait en script et en cursif et l’écriture en cursif. Pour les consonnes, c’est le même principe d’exercices à faire, mais avec de la lecture de mots, puis de phrases. Il y a des mots encadrés qui sont les mots outils. Le cahier est pleins de conseils à mettre en application. L’enfant apprend en même temps à lire et à écrire. Il y a des pages grammaires comme par exemple le féminin/masculin ou encore le singulier/pluriel. Puis les sons complexes sont abordés. Le cahier est ludique, attrayant et les exercices donnent envie aux enfants.

J’ai enfin créer un cahier de lecture pour Inaya. N’acceptant pas la série rose, j’ai essayé de lui proposer d’une autre manière et elle a de suite adhéré. Le principe est simple: je colle des mots ou des phrases écrites sur des feuilles et en-dessous après avoir lu le mot elle colle l’image correspondante.

Ce cahier a vraiment déclenché la lecture chez Inaya, qui par la suite s’est lancé dans la lecture des livres. Mais, je vous en parlerai dans un autre article.

N’hésitez pas à aimer, commenter et partager, si vous l’article vous plaît. 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s