Bilan de l’année et suite

Voilà une année s’est écoulée. Je vous en fais le bilan, vous parle de la suite de cette aventure et vous donne un avant-goût sur une nouvelle qui j’espère se mettra bien en place.

Pour débuter, je vais résumer cette première année d’instruction en famille qui finalement a été une continuité. Depuis la naissance d’Inaya, j’ai toujours fait des activités, mis en place des ateliers … j’ai donc simplement suivi ses envies, ses demandes. Cette année a été marqué par des événements décisifs : la naissance de Kaléa (ma troisième fille en 3 ans et demi), la découverte de la précocité d’Inaya et tout ce qui s’ensuit et la séparation du papa inattendu. Psychologiquement, cette année a donc été très dure et forcément ça joue sur l’école à la maison, sur la motivation, sur l’envie. Physiquement, ça a été dur aussi. Beaucoup de fatigue dû tout d’abord à la fin de la grossesse, à un rythme soutenu des apprentissages des filles, grandement en demande, puis me retrouver maman célibataire et devoir tout gérer avec 3 enfants en bas âge (la dernière n’avait pas encore 3 mois). Mais j’ai trouvé mon rythme de croisière, nous avons trouvé avec les filles un équilibre qui tient qu’à un fil mais ce n’est qu’un début. Au niveau des apprentissages, Inaya a acquis les compétences de fin de maternelle en une année et Maora a commencé elle aussi depuis quelques mois de manière informelle, puis formelle. Cette année, j’ai débuté en espérant me baser sur le modèle unschooling (apprentissage par la vie quotidienne, les jeux, les lectures, les sorties, …), mais je me suis vite rendue compte que ça ne suffirait pas. Je me suis donc formé à la pédagogie Montessori et rapidement je me suis remise en question. Le mélange de diverses activités, de diverses pédagogies, de formel et d’informel a commencé à faire ses preuves. Inaya a besoin d’être beaucoup stimulé, d’apprendre, de découvrir divers sujets, alors je me suis éloigné du programme de l’éducation nationale et j’ai suivi ses envies, ses demandes. Après la séparation, j’ai choisi de prendre des cours par correspondance, car je n’avais pas le temps de répondre à ses demandes de formel et que je voulais voir son niveau réel. Je ne regrette pas de les avoir pris, cela m’a permis de me rassurer et de pouvoir enchaîner sur une autre année avec plus de sérénité et de confiance en moi.

Et oui, comme vous l’avez compris après beaucoup d’hésitations, de remise en question, de contact avec divers cours par correspondance et de conseils de diverses personnes, j’ai choisi de ne pas utiliser de cours par correspondance l’année prochaine. D’ailleurs, Inaya ne finira sûrement pas les cours pi grande section. J’ai des tas de raison pour cette décision, mais c’est surtout ma remise en question de ces derniers jours qui a décidé. Inaya a 2 ans d’avance, voir plus selon les matières, je ne sais pas exactement et c’est très bien comme ça. Prendre des cpc niveau cp serait la cantonner à ce niveau là, bien que nous faisons d’autres activités à côté. Mais j’ai envie de suivre totalement son rythme: de faire du cp sur la lecture, grammaire, du milieu CP, voir CE1 sur les maths et du graphisme de maternelle, faire beaucoup de découverte du monde, histoire et géographie (gros intérêt du moment). Je pense que je me mettais beaucoup de barrières, de freins: et si elle n’avait pas tous les acquis, et si j’oubliais une partie du programme, … Pour l’année à venir, je veux profiter à fond de cette expérience et avec l’avance qu’elle a je ne m’en fais pas d’une possible scolarisation ou d’un manque d’acquis, … Maintenant plus qu’à préparer la future rentrée, avec livres, cahiers d’activités, choses prises sur le net ou que j’aurai fabriqué. Septembre 2018, l’année où je fais l’école à la maison pour Inaya et Maora sans vraiment définir de classe de niveau. Certaines activités seront maternelles, d’autres primaires selon les matières et les envies et je ne me prends plus la tête. ^^

Je voudrai vous parler aussi de mon projet professionnel. Un petit peu, le reste viendra au fur et à mesure. Mais en premier lieu, l’année 2018-2019 sera pour moi des mois de formation, de lecture, de renseignement et l’ouverture d’un nouveau blog sur la parentalité, l’IEF, l’éducation, les pédagogies, les activités d’éveil, … un vrai site que je veux avoir le temps de développer, de concevoir et pouvoir après mettre en place mon projet professionnel. A suivre dans les mois qui suivent.

Fin de cette année. Enfin, on continue avec les filles, pas vraiment de vacances, mais plus des révisions et finir tout ce qu’on a commencé pour partir pour une nouvelle rentrée IEF. 😉

Bonnes vacances.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s